Environnement

80 % du territoire = Espaces paysagers et agricoles, de vergers et de maraîchers, coteaux boisés

Situation

  • A moins de 10 km de Poissy (chef-lieu de canton), 35 800 habitants.
  • A 15 km de Saint Germain en Laye (chef-lieu d’arrondissement), 38 100 habitants.
  • A 30 km de Mantes la Jolie, 43 700 habitants.
  • A 30km à l’ouest de Paris délimitée par Vernouillet / les Alluets-le-Roi / Orgeval / Ecquevilly / Chapet et entaillée par les grandes infrastructures (A13 et RD 113) ainsi que la vallée du ru d’Orgeval, la commune est scindée en 2 hameaux : Morainvilliers et Bures. Elle a su préserver un environnement naturel de qualité : espaces paysagers et agricoles, de vergers et de maraîchers, coteaux boisés = 80% du territoire.

Accès

  • L’A13, accès les plus proches : échangeur de Poissy et échangeur des Mureaux.
  • La RD113
  • La route de laVallée Maria (ancienne RD 69) traverse le bourg de Morainvilliers.
  • L’A14, liaison Orgeval – La Défense, sortie Poissy-Orgeval puis RD 113.
  • Un réseau de circulations douces (cyclables, piétonnes, ou équestres) non balisé existe sur le territoire communal.

UN ENVIRONNEMENT À PRÉSERVER

Morainvilliers-Bures s’inscrit dans une démarche de développement durable avec la politique du zéro produits phytosanitaires dans le désherbage, la récupération de l’eau de pluie pour l’arrosage, le passage à la motorisation électrique pour le véhicule des services techniques, la mise en place du fauchage tardif, d’hôtels à insectes, de noues végétalisées, de prairies fleuries (autour de la mare derrière la Mairie ou le long de la sente piétonne Rue de la Vallée Maria) l’utilisation de plantes peu gourmandes en eau dans le respect de la biodiversité environnante.


Topographie et entités paysagères

Secteur géographique orienté nord-ouest / sud-est. Le territoire communal est marqué par une forte présence d’espaces naturels et d’espaces verts préservés : plaine agricole, coulée verte traversant la Zac des Grands Saules sur Morainvilliers, parc autour de la Mairie, pelouse et stade de foot à Bures.


Morphologie du territoire communal

Un fond de vallée autour du ru d’Orgeval et de Bréval (altitude 50m) avec ses espaces paysagers dans le talweg qui scinde le territoire communal en deux.

  • Les reliefs qui entourent le territoire communal avec au sud-ouest, le plateau des Alluets qui culmine à 190 m d’altitude et au nord-est, la « butte témoin » de Bures dont les altitudes atteignent 170 m.
  • Les coteaux boisés qui structurent les horizons et forment les limites naturelles de la commune, au nord-est et au sud-ouest. Certains secteurs sont soumis à de fortes pentes (6 à 10%).
  • Les espaces agricoles installés sur les faibles pentes composées de deux types de paysages : grande culture et arboriculture localisée.

De l’eau potable de qualité

A Morainvilliers-Bures, l’eau est issue de la nappe phréatique de la Craie et est traitée ensuite par l’usine de Flins-Aubergenville. Cette eau, naturellement très calcaire, a une dureté de 35°F. Quand il est trop présent dans l’eau, le calcaire génère des nuisances contrairement à une eau douce (dureté inférieure à 20°F). Pour résorber les nuisances liées au calcaire, et pour répondre à une attente massive des usagers, l’intercommunalité a demandé à SUEZ de mettre en œuvre un procédé centralisé de décarbonatation, consistant à enlever le calcaire en excès dès l’étape de production d’eau potable. Depuis le 1er juillet 2018 la décarbonatation collective est effective. Il n’est pas nécessaire d’avoir un adoucisseur d’eau individuel et les appareils électroménagers doivent être réglés en fonction de la dureté de l’eau (19-20). Régulièrement, l’Agence Régionale de la Santé (l’ARS) Ile-de-France analyse la qualité de l’eau. (Les prochains résultats seront relayés dans nos différents supports).


Le réseau hydrographique

Bassin versant de la Seine intermédiaire. Le réseau hydrographique est constitué par le ru d’Orgeval, qui traverse la commune en son centre et est à l’origine du talweg scindant le territoire communal. Ce ru rejoint la Seine au nord. 3 affluents : le ru de Bréval qui forme la limite avec Orgeval, le ru de la Vallée Maria et le ru des Fonds de Romainville sur Ecquevilly.


Dispositif d’aide à la lutte contre le frelon asiatique

Le conseil municipal, lors de la séance du 3 juin 2019, a décidé d’attribuer une participation financière aux propriétaires ou occupants d’un lieu privé de la commune devant procéder à la destruction d’un nid de frelons asiatiques situé sur leur propriété. Cette aide, à hauteur de 50% des frais engagés, est plafonnée à 150 € par facture. Elle n’est accordée que si la destruction est assurée par une entreprise spécialisée et chartée, dont la liste sera transmise par la commune, et sur présentation de la facture acquittée. Classée « danger sanitaire » pour les abeilles domestiques et classée « espèce exotique envahissante » préoccupante, cette espèce représente un réel danger pour la survie des ruchers mais aussi pour celle des autres pollinisateurs menaçant ainsi l’apiculture, l’arboriculture et la biodiversité.